Gorilla.fr

Association Française pour la Protection des Gorilles et autres Primates.
Président fondateur : Fabrice MARTINEZ

Association GORILLA 

B.P. 131

26702 PIERRELATTE CEDEX
Tél. 06 86 96 51 57

www.gorilla.fr - contact@gorilla.fr

© 2018  Tous droits réservés Gorilla.fr

Espèces en danger

Il existe plus de deux cents espèces de singes. Parmi elles, les grands singes ou anthropoïdes (c’est-à-dire « presque humains »), ceux qui nous ressemblent le plus, sont particulièrement passionnants. Ils fascinent au point qu’un jour Diane Fossey eut, de son propre aveu, la certitude d’avoir franchi la barrière séparant l’homme du singe…

 

Elle estimait que le gorille de montagne, l’une des sept espèces rares découvertes au début du siècle dernier, serait sans doute amené à disparaître dans un proche avenir si rien n’était fait pour sa protection.

Le gorille est le plus grand et le plus lourd de tous les primates. On pensait que tous les gorilles appartenaient à la même espèce divisée en trois sous-espèces ou races géographiques (gorille de plaine occidental, gorille de plaine oriental et gorille de montagne) mais les généticiens ont récemment proposé de les séparer en deux espèces distinctes, celles de gorilles occidentaux et orientaux.

Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de notre âme reste endormie.
Anatole France

Généralités sur les gorilles

Les gorilles vivent en groupe avec à leur tête un mâle adulte appelé « dos argenté ». Ils passent la majeure partie de son temps au sol. Seuls les plus jeunes s’aventurent dans les arbres, à quelques mètres seulement au-dessus du sol pour jouer ou dormir. La composition de ces groupes varie selon les naissances, les morts, l’arrivée ou le départ de certains membres.

Une famille type comporte huit à neuf individus. La différenciation des membres du groupe se fait d’abord par la taille et l’aspect général. Mais c’est plus particulièrement par la forme des narines que l’on peut les distinguer entre eux.

Chaque gorille a un faciès qui lui est propre. Les femelles ont un énorme ventre et des seins flasques. Elles pèsent moins de cent kilos. Leurs canines sont moins longues et leur crâne plus arrondi que celui des mâles car chez elles, la crête occipitale est inexistante.

Les gorilles de montagne calquent leur rythme de vie sur celui du soleil. C’est ainsi que compte tenu de la position équatoriale de leur aire de répartition, leur sommeil est d’environ 12 heures. Au lever du soleil, on les trouve couchés dans leur nid, construit dans la basse végétation.

 

Chaque nid ne sert qu’une seule fois. Les gorilles sont des nomades qui se déplacent constamment à la recherche de leur nourriture composée à 95 % de végétaux.

 

Les règles d’approches

  • Ne pas faire de bruit (marcher en silence)

  • Ne pas faire de gestes brusques

  • Parler à voix basse

  • Les déplacements à l’intérieur du groupe doivent être réduits et lents

  • Ne pas toucher les gorilles pour prévenir toute transmission de maladies

  • Ne pas intervenir dans leurs activités

  • Ne pas retenir les plus jeunes qui peuvent se montrer curieux

  • Ne pas fixer les singes du regard (les gorilles sont timides et le regard comme chez l’homme constitue une menace)

  • Marcher courber car la station debout effrayerait les singes

  • Ne pas manger en leur présence, ne pas fumer

  • Si besoin pressant, creuser un trou et enterrer les déjections

  • En cas de charge du mâle dominant, ne jamais fuir. Adopter une position de soumission
     

Si vous respecter ces quelques règles, vous aurez toutes les chances de vivre une rencontre inoubliable…

Aidez-nous à sauver les derniers gorilles

  • White Facebook Icon
  • White YouTube Icon